Annemarie von Matt. Je ne m'ennuie jamais, on m'ennuie

Online Viewing Room
Opening

Oct 11, 2020 11:00 AM

Closing

Jan 24, 2021 6:00 PM

Location

Centre culturel suisse

38 Rue des Francs Bourgeois

75003 Paris

Mitwirkende Künstler
Zurück

ANNEMARIE VON MATT. JE NE M'ENNUIE JAMAIS, ON M'ENNUIE

Mathis Altmann, Sophie Jung, Judith Keller, Simone Lappert, Quinn Latimer, Céline Manz, Sam Porritt, Davide-Christelle Sanvee, Annemarie von Matt, Manon Wertenbroek

Annemarie von Matt (1905-1967), artiste méconnue et prolifique, est présentée à Paris pour la première fois hors de Suisse. Elle est accompagnée dans cette exposition de neuf artistes et autrices contemporaines qui découvrent sa personne et son œuvre, les questionnent et y répondent.

Sa pratique débordante mêle peinture, dessin, sculpture, arts appliqués, assemblage, photographie, auto-mise en scène et obsession de l’écriture. Sa voix pleine d’humour, portée par une approche ludique du langage, est marquée d’une conscience critique de la société conservatrice dans laquelle elle se sent enfermée ; elle dit son besoin de s’exprimer librement en faisant fi des limites sociétales et artistiques de son temps.

L’exposition reflète l’aspect fragmentaire et dispersé de l’œuvre. Elle ne prétend pas donner une vision exhaustive de ce vaste travail, mais invite plutôt à l’envisager à travers les performances, installations, dessins ou textes de Mathis Altmann, Sophie Jung, Judith Keller, Simone Lappert, Quinn Latimer, Céline Manz, Sam Porritt, Davide-Christelle Sanvee, Manon Wertenbroek.

Annemarie von Matt (née Marie Gunz ; Root, 1905 - Stans, 1967) travaille d’abord quelques années comme aide ménagère en Suisse alémanique et romande. À Lucerne, elle rencontre l’orfèvre Martha Flüeler-Haefeli, dans l’atelier de laquelle elle crée pour la première fois. Annemarie von Matt fait bientôt partie du cercle des artistes lucernois des années 1920, elle est membre du Werkbund SWB et de la Société suisse des femmes peintres, sculptrices et décoratrices. En 1931, elle reçoit la bourse fédérale suisse d’arts appliqués. De 1930 à 1947, elle participe régulièrement à des expositions, reçoit des commandes et participe à des concours. Certaines de ses oeuvres sont achetées par la Confédération suisse et la Ville de Lucerne. En 1935, elle épouse le peintre et sculpteur Hans von Matt, originaire de Nidwald, et part s’installer à Stans. À cette époque, elle rencontre également le prêtre et écrivain lucernois Josef Vital Kopp, avec lequel elle entretient une relation amoureuse. Le mariage et l’esprit de l’époque l’entravent. Elle se retire de plus en plus de la société.

Externer Link:
https://ccsparis.com/